vendredi 11 mai 2012

Millénium 3 - La reine dans le palais des courants d'air


Titre original: Luftslottett som sprängdes 

Auteur: Stieg Larsson
Broché: 711 pages
Editeur: Actes Sud
Date de parution: 3 septembre 2007
Genre: littérature suédoise, polar, suspense, thriller 

Résumé
Que les lecteurs des deux premiers tomes de la trilogie Millénium ne lisent pas les lignes qui suivent s’ils préfèrent découvrir par eux-mêmes ce troisième volume d’une série rapidement devenue culte.Le lecteur du deuxième tome l’espérait, son rêve est exaucé : Lisbeth n’est pas morte. Ce n’est cependant pas une raison pour crier victoire : Lisbeth, très mal en point, va rester coincée des semaines à l’hôpital, dans l’incapacité physique de bouger et d’agir. Coincée, elle l’est d’autant plus que pèsent sur elle diverses accusations qui la font placer en isolement par la police.Un ennui de taille : son père, qui la hait et qu’elle a frappé à coups de hache, se trouve dans le même hôpital, un peu en meilleur état qu’elle…
Mon avis:

Après avoir fait une pause entre le tome 2 et celui-ci, j'ai retrouvé avec bonheur Mikael et Lisbeth.
Nous avions laissé à la fin du tome précédent une Lisbeth dans un sale état mais grâce à Mikael tout n'était pas perdu car une fois de plus il lui a été d'une aide précieuse, même si cette tête de mule de Salander refuserai de le reconnaître.

Dans ce tome, Mikael revient sur le devant de la scène et pallie à l'absence de Lisbeth, trop importante à mon goût. Eh oui, j'aime énormément ce personnage et j'ai été frustrée de ne pas la voir plus souvent. Néanmoins, Lisbeth subit un repos forcé et il faut bien que quelqu'un organise l'après. 
En effet, ce tome ce focalise sur toute la stratégie mise en place par Mikael et tout ceux qui sont convaincus de l'innocence de Lisbeth pour essayer de lui éviter l'internement psychiatrique ou la prison. Mais bien sûr, au-delà du cas particulier de Lisbeth, toute l'affaire va amener les personnages vers la découverte d'un énorme scandale. Mais je n'en dis pas plus, à vous de découvrir l'histoire.

Procédons par ordre et commençons par l'histoire en elle-même. Elle est toujours aussi passionnante mais malheureusement, traîne souvent en longueur. J'ai trouvé que ça manquait souvent d'action ce qui dessert un peu ce tome car les moments de suspense sont eux très réussis. Ce petit bémol sur le manque de rythme est bien le seul point négatif du livre pour moi car j'ai adoré le reste.

Ce que j'apprécie principalement dans ces livres, c'est la plume de Monsieur Larsson. Il prend la peine de toujours aller en profondeur, aussi bien dans ses personnages que dans son intrigue. Dès qu'il introduit un nouveau personnage, l'auteur nous présente en quelques lignes les détails nécessaires et suffisant pour que nous puissions cerner le protagoniste. Il ne laisse rien au hasard et on sent un travail important au niveau de la cohérence et du détail. Aucun personnage n'est survolé ou mis de côté. On sait parfaitement ce qui caractérise untel ou untel et dans quel camp le mettre. 

En parlant des personnages, je le répète, j'ai regretté que Lisbeth soit moins présente car c'est vraiment quand elle est là que l'intérêt est le plus fort pour moi. Encore une fois, Lisbeth est l’héroïne la plus forte que j'ai rencontré jusqu'à présent. Toute sa vie, elle s'en ait pris plein la gueule (pardon pour le vocabulaire) et pourtant elle s'est toujours relevée, encore plus forte, encore plus décidée à rebondir. Là où certains (moi la première) auraient baissé les bras, Lisbeth a su, même dans les moments les plus durs, puiser en elle la force nécessaire pour ne pas se laisser engloutir par les évènements et repartir dans la vie encore plus déterminée.
J'admire sa force de caractère et le fait qu'elle soit si "spéciale" et différente des autres me la rend encore plus sympathique.
Pour les autres personnages, ils sont fidèles à eux-mêmes et ont tous leur place dans l'histoire. De nouveaux personnages ont été introduits, des bons comme des méchants. Mais je ne peux pas trop en dire pour ne pas gâcher la surprise. 

Pour finir, je dirais que je suis heureuse d'avoir découvert cette trilogie et d'avoir surpassé mes réticences car j'ai adoré ces lectures et Stieg Larsson m'a complètement embarqué dans son univers. J'en retiendrais une histoire forte, avec un premier tome un peu à part, et captivante et surtout un auteur de grand talent, malheureusement disparu trop tôt.
Je suis néanmoins triste de quitter Lisbeth et Mikael et la fin de ce troisième tome me laisse une impression douce et amère car j'aimerais vraiment retrouver ces deux personnages, les voir évoluer dans leur vie personnelle, se mettre dans le pétrin comme ils savent si bien le faire ou encore pouvoir de nouveau lire "foutu super Blomkvist" et "foutu nana compliquée". Mon plus grand regret au final sera de leur dire au revoir parce que je le fais avec le coeur serré. 

Définitivement, à lire!!

         

Aucun commentaire:

Publier un commentaire